Commune de Germiny
Site officiel de la municipalité de Germiny - Meurthe-et-Moselle

Un village de vignerons

Les archives départementales de Meurthe et Moselle détiennent des documents concernant Germiny depuis le XIIième siècle. Mais le village est plus ancien. Ce secteur des côtes du Xaintois était densément peuplé de paysans dès l’antiquitité. Du Moyen Age au XIXième siècle notre communauté vécut de l’agriculture, des bois et surtout de la culture de la vigne. 


La population était composée de quelques centaines d’habitants dès le début du XVIIième siècle. Dans sa monographie de 1889 l’instituteur du village se plaint déjà du déclin. De 1768 à 1968 la population recule de 170 foyers, environ 600 âmes à 204 âmes. Après un minimum à 174 en 1975 elle se stabilise vers 180 et rajeunit.


Parmi les multiples causes du recul de la population se trouve le déclin de la viticulture : 35 ha en 1832, 12 ha en 1889, presque rien après 1918. Le haut du village se consacrait à la vigne sur la côte ensoleillée. Dans les rues du bas vivaient les laboureurs et les éleveurs. La richesse et l’abondance de la population avaient fait du village un bourg avec marché hebdomadaire et foire annuelle depuis l’accord du duc Antoine en 1512.


De toutes ses activités subsiste un patrimoine architectural privé de qualité comme le constatait récemment un enquêteur du C.A.U.E : l’on retrouve nombre de maisons, de fermes, de granges, qui recèlent des porches finement taillés, des pierres sculptés, clefs de voûtes millésimées qui font de Germiny un des villages du canton les plus dotés en matière de patrimoine.

Les millésimes des maisons vont du XVIIième au XIXième siècle, faisant apparaître un maximum de richesse à la fin du XVIIIième, à l’apogée économique et démographique du village ?


Aujourd’hui Germiny se réveille. Depuis trente ans il a cessé de se dépeupler. Des enfants remplacent des vieillards. De nombreux particuliers restaurent les maisons anciennes et ravalent les façades. Un nombre raisonnable de maisons neuves témoigne d’une vitalité contrôlée. La municipalité transforme le domaine public. Les habitants veulent que Germiny soit un village, leur village.


Ce dynamisme, encadré par nos élus débouche sur la mise en valeur de notre patrimoine historique. Le château, la tour de la mairie, l’église auront bientôt une nouvelle fraîcheur. Un centre de vie très actuel set né par appropriation citoyenne de notre histoire. Cette histoire elle-même mérite de progresser et nous avons entrepris de consacrer notre effort à cela.